Régions

Toulon veut renouer avec la mer

Mots clés : Collectivités locales - Maîtrise d'ouvrage - Services urbains

L’agglomération toulonnaise a pour ambition d’inscrire la rade au cœur de son renouveau urbain et économique, en tirant profit de la présence de la première base navale de défense en Méditerranée et du pôle de compétitivité mer-Paca dont elle est territoire pilote. Un défi qui passe par l’aménagement de nouvelles zones d’activités tertiaires, le développement de son pôle universitaire, la reconquête des centres-villes grâce aux deux conventions Anru engagées sur le centre ancien de Toulon et le quartier Berthe à La Seyne-sur-Mer et aussi par l’amélioration des interfaces ville/port. Autre défi : la création de nouvelles infrastructures de transport et tout particulièrement d’un TCSP est-ouest. Mais pour Toulon Provence Méditerranée (TPM), la communauté d’agglomération qui depuis 2001 porte le projet d’aménagement de ce territoire à la fois urbain et maritime, pas question de mettre en service celui-ci avant d’en avoir fini avec le grand chantier de la traversée souterraine de Toulon dont la livraison du deuxième tube est prévue fin 2011.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Les 11 projets phare

Mise à 2 x 3 voies de l’A57

Projet indispensable dans le cadre de la mise en service du deuxième tube du tunnel de Toulon, cet élargissement sur 7 km sera innovant avec une bande d’arrêt d’urgence empruntée par les bus lorsque le trafic sera saturé. Maître d’ouvrage : DRE Paca. Coût : 170 millions d’euros TTC (1re tranche de 27,5 millions d’euros mi-2010/fin 2011)

le TCSP

Différé par l’agglomération, maître d’ouvrage, du fait du chantier de la traversée souterraine, cet équipement sera livré, pour une première phase entre les deux pôles universitaires de Toulon et La Garde, en 2014. Mode retenu : le bus à haut niveau de service. Coût : 350 millions d’euros.

le technopôle de la mer

Une base terrestre à La Cagnarde à Ollioules ; une base marine à Brégaillon-sud à La Seyne-sur-Mer : dans le cadre du développement du pôle mer-Paca, TPM a lancé deux grands sites d’accueil d’entreprises et d’activités à l’ouest de son territoire ; une opération au cœur du grand projet rade. Premiers aménagements prévus début 2010.

réhabilitation du complexe sportif léo-lagrange

Confié aux cabinets A5, Borja Huidobro, C H , ce projet, également conduit par TPM, prévoit de créer un vaste parc urbain dédié au sport à l’entrée est de Toulon. Après des premiers appels d’offres infructueux, il devrait démarrer à la rentrée. Coût : 24 millions d’euros.

projet « grand sud passion » à la valette

Associée à TPM dans une future société publique locale d’aménagement, cette commune envisage d’aménager 200 ha dans sa partie sud, à proximité du TCSP et de l’université de Sud Toulon-Var. Au programme : des logements, un pôle commercial, un pôle tertiaire, des équipements sportifs et ludiques pour 10 000 habitants supplémentaires environ.

port de plaisance hqe à la seyne

Confié en 2007 en DSP au groupement Cari/Altarea/Sodeports, avec les cabinets Jean-Paul Viguier et AEI, ce projet, dans l’emprise des anciens chantiers navals, qui fait l’objet d’une démarche HQE, représente un investissement de 64 millions d’euros. Il est pour l’heure en attente de lancement.

transfert du marché de gros

Portée par la CCI du Var, cette opération, confiée à Faubourg Promotion, prévoit de réinstaller à La Farlède sur près de 7 ha un pôle agroalimentaire de 20 000 m² actuellement à implanter à Sainte-Musse. Le projet devrait débuter en fin d’année, après une longue parenthèse due à des fouilles archéologiques.

Le 2e tube de la traversée souterraine

Lancés début 2007, les travaux du tube sud (1,8 km) progressent : plus de 350 m percés de part et d’autre des tranchées couvertes est et ouest, 30 m à partir du puits Marchand et le chantier entre, dans ce secteur, dans la zone géologique la plus délicate. Mise en service prévue fin 2011. Maître d’ouvrage : DRE Paca ; maître d’œuvre : Setec Tpi, Terrassol ; génie civil : groupement Bouygues TP (mandataire). Coût : 292 millions d’euros.

Le nouvel hôpital Sainte Musse

Destiné à remplacer l’hôpital Font Pré, cet équipement de 750 lits et places avec 800 places de parking en souterrain représente un chantier de 150 000 m² de plancher. Le gros œuvre doit être achevé cet été et l’hôpital sera livré fin 2010/début 2011. Maître d’ouvrage : centre hospitalier de Toulon-La Seyne ; conception ; agence Brunet-Saunier ; entreprise générale : Dumez-Méditerranée. Coût : 254 millions d’euros.

Des projets universitaires

Deux concours ont été lancés par TPM, maître d’ouvrage délégué, pour développer l’université (contrat de projet). Corinne Vezzoni a été retenue pour le transfert de l’école d’ingénieurs Supmeca sur le campus La Garde-La Valette (5 000 m², 13 millions d’euros). A Toulon, un marché de maîtrise d’œuvre est en cours de mise au point pour installer la Maison de la recherche euroméditerranéenne et l’institut Ingémédia sur la « dalle des ferrailleurs ».

Un atelier dépôt de bus à La Seyne

Dans le cadre du nouveau schéma de desserte de bus et en anticipation de la tranche 2 du TCSP, TPM a confié au cabinet BBG, la conception, à Brégaillon, d’un dépôt de plus de 100 m de long pouvant accueillir 125 bus. Sous une grande toiture courbe découpée, les architectes ont placé des bâtiments bureaux en Inox qui font écran au remisage. Démarrage de l’opération en juin et livraison fin 2010. Coût : 25 millions d’euros.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X