Actu

TOA groupe scolaire et gymnase Paris 19e

Mots clés : Education - Sport

Le groupe scolaire Rosa Parks et le gymnase s’inscrivent dans le contexte de restructuration de la cité Michelet. Pour repositionner l’équipement et l’adapter aux évolutions pédagogiques, le bâtiment s’est épaissi sur son périmètre. Protectrices mais poreuses, ces nouvelles limites bâties intègrent des accès clairement identifiés.

Edifiée en 1968, la cité Michelet, dans le 19e arrondissement de Paris, est l’un des plus grands ensembles de logements sociaux de la capitale. A proximité de la porte de la Villette, seize tours et une barre ont été reparties sur un vaste espace libre. Aujourd’hui la cité fait partie d’une opération de requalification inscrite dans le Grand projet de renouvellement urbain (GPRU) engagé par la Ville de Paris depuis 2002. Il prévoit de restructurer la voirie, les espaces libres et les pieds d’immeubles, de créer des équipements et d’améliorer les structures existantes.

A l’origine, l’équipement de 8 000 m2 (deux écoles et un gymnase) occupait une grande parcelle bordée par la rue Curial. Aujourd’hui, les espaces libres autour du complexe de la cité Michelet sont devenus résiduels, et les écoles se referment sur elles-mêmes pour se protéger. Par ailleurs, les directives de la Direction de la jeunesse et des sports exigent des séparations claires entre chaque établissement. Les deux écoles élémentaires, l’école maternelle et le gymnase doivent être dotés d’entrées distinctes et identifiées, tout en conservant l’image d’un ensemble cohérent. L’analyse de l’existant démontre que le groupe scolaire et le gymnase possèdent de grandes qualités liées à des espaces généreusement dimensionnés auxquels il suffit d’adjoindre de nouveaux locaux répondant...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 200 du 01/10/2010
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X