Enjeux Travaux publics

Timide reprise

Mots clés : Travaux publics

Après un « redémarrage assez mou » en 2016, les travaux publics devraient poursuivre leur lente croissance, prédit la FNTP. L’activité pourrait progresser de 2,5 %, comme en 2016. Les grands opérateurs seront le moteur de cette croissance (+ 4 %), grâce à la montée en puissance du Grand Paris et au démarrage du plan autoroutier. Mais l’activité reprendra aussi des couleurs grâce aux collectivités locales (+ 2,2 %). Les raisons : une période de mi-mandat plus favorable, des mesures de soutien à l’investissement et une baisse des dotations deux fois moins importante que prévue pour les communes (1 milliard d’euros). Une bonne nouvelle à nuancer cependant, puisque seul le bloc communal sera en croissance (+ 3,5 %, contre – 2 % pour les départements et – 8 % pour les régions).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X