Enjeux Travaux publics

Timide reprise

Mots clés : Travaux publics

Après un « redémarrage assez mou » en 2016, les travaux publics devraient poursuivre leur lente croissance, prédit la FNTP. L’activité pourrait progresser de 2,5 %, comme en 2016. Les grands opérateurs seront le moteur de cette croissance (+ 4 %), grâce à la montée en puissance du Grand Paris et au démarrage du plan autoroutier. Mais l’activité reprendra aussi des couleurs grâce aux collectivités locales (+ 2,2 %). Les raisons : une période de mi-mandat plus favorable, des mesures de soutien à l’investissement et une baisse des dotations deux fois moins importante que prévue pour les communes (1 milliard d’euros). Une bonne nouvelle à nuancer cependant, puisque seul le bloc communal sera en croissance (+ 3,5 %, contre – 2 % pour les départements et – 8 % pour les régions).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X