Enquête

Technicien d’études énergétiques « Progresser grâce à la diversité des chantiers »

Mots clés : Entreprise du BTP

Loïc Mallard, 25 ans, technicien d’études énergétiques chez Eiffage Energie Thermie Centre-Est, Saint-Etienne (Loire).

Loïc Mallard entre au bureau d’études interne d’Eiffage Energie Thermie en 2010, à l’issue d’un BTS Chargé de gestion technique des bâtiments tertiaires et industriels à l’Institut régional universitaire polytechnique (Irup) de Saint-Etienne. Il réalise des plans et des notes de calcul pour des installations de génie climatique, et assure aussi le suivi de certains chantiers. Loïc Mallard souhaiterait évoluer vers un poste de responsable d’affaires.

Le travail en bureau d’études est-il solitaire ?

Le démarrage d’un projet implique de passer une grande partie de son temps seul devant son écran, pour réaliser les plans. Mais le projet s’articule rapidement avec des réunions de chantier et des échanges réguliers avec le chargé d’affaires, l’acheteur et le responsable de la mise au point. Je suis aussi en contact avec la maîtrise d’œuvre et les autres corps d’état intervenant sur le chantier.

Quel est le rythme de travail ?

Lorsqu’un chantier touche à sa fin, il y a plus d’activité, car surgissent toujours des imprévus à régler à la dernière minute. Je suis libre de m’organiser en fonction de mes priorités, dans le cadre des horaires de bureau. Il peut ainsi m’arriver de rester un peu plus tard en fonction de ma charge de travail.

Quelles différences y a-t-il entre travailler dans un grand groupe et dans une petite structure ?

La renommée du groupe nous permet de décrocher des contrats, ce qui est crucial en cette période économique délicate. Travailler dans un groupe permet aussi de bénéficier de l’intéressement et de la participation. Cela donne également l’opportunité de participer à de grands projets, techniquement complexes et intéressants. J’ai récemment travaillé sur le chantier d’un centre nautique que nous avons équipé de capteurs solaires et de pompes à chaleur afin de réduire la consommation d’énergie. Actuellement, je participe à un projet concernant un hôpital, où s’applique une réglementation très stricte, notamment pour la ventilation des blocs opératoires. Ces chantiers variés me permettent de continuer à progresser dans mon travail.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Le Moniteur Boutique
Accéder à la boutique
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X