Métier

Tazé Electricité en phase avec son territoire

Mots clés : Electricité - PME

La PME corrézienne mise sur la polyvalence de ses marchés et la proximité avec ses clients.

L’entreprise Tazé, installée à Bort-les-Orgues, fête son 70e anniversaire. Lors de sa création, en 1946, l’impressionnant barrage qui domine, du haut de ses 120 m, la petite ville de Haute-Corrèze, était encore en construction. Et il n’est pas vain d’affirmer que cette création avait alors beaucoup à voir avec cet ouvrage majeur. Le fondateur, René Tazé, ingénieur électricien et grand-père du dirigeant actuel, avait en effet participé, avant de se lancer dans l’aventure de l’entreprise, à la réalisation de l’équipement hydroélectrique de la Dordogne. Aujourd’hui les équipes de son petit-fils interviennent toujours au cœur du barrage de Bort… Trois générations, Christian après René, puis aujourd’hui Jean-François qui a repris la suite en 2002. L’archétype d’une entreprise familiale en parfaite osmose avec son territoire. En toute logique, explique Jean-François Tazé : « Les racines de notre famille sont ici. Travailler dans cette région répond autant à un choix de vie qu’à la volonté de participer activement à l’économie locale. » Un choix pertinent dont témoignent la pérennité de l’entreprise et sa bonne santé, avec un chiffre d’affaires d’environ 5 millions d’euros pour 25 salariés. « Après plusieurs années de croissance, nous avons réussi à maintenir notre effectif et à stabiliser le chiffre d’affaires, malgré la conjoncture défavorable dans un secteur à forte dominante rurale, éloigné des grands centres urbains et de leur marché », souligne Jean-François Tazé.

Souplesse, innovation, diversification.

Tazé intervient surtout dans la Corrèze et les départements limitrophes, Cantal et Puy-de-Dôme. Avec des clients aussi divers qu’EDF, des établissements industriels, agroalimentaires, la grande distribution, les collectivités locales, les particuliers… Et une stratégie de souplesse, réactivité, innovation et diversification. Dès les années 1990, l’entreprise évolue vers le tertiaire avec la sécurité incendie, la création d’une activité climatisation et traitement de l’air, d’un atelier de câblage d’armoires électriques. Au début des années 2000, un tournant est pris avec les courants faibles, vidéo-protection, câblage informatique, alarme intrusion, fibre optique, réseaux Wi-Fi, sonorisation… soit désormais près de 25 % de l’activité. Création en 2002 d’une agence à Ydes (Cantal), d’une unité de fabrication de pieuvres électriques en 2011… « Nous nous orientons vers la maintenance et, pour les prochaines années, les automatismes industriels. Une polyvalence nécessaire face à la mobilité de la demande. »

Des équipes dédiées à chaque domaine, avec une montée en compétence dont témoigne la récente certification Mase (Manuel de l’amélioration de la sécurité et de l’environnement) exigée par les grands donneurs d’ordres, et un bureau d’études intégré sont des atouts majeurs. « Nous sommes bien adaptés à la réalité de notre marché, la fidélité de nos clients en est la preuve », souligne Jean-François Tazé, qui s’est formé dans l’entreprise paternelle. Son fils Martin, 15 ans, tout aussi passionné, passe ses vacances sur les chantiers. La 4e génération est sur les rails…

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X