Enjeux Nord

T2C, la passion du gros œuvre de père en fils

Mots clés : Gros oeuvre

Le trophée trône à l’entrée des locaux spacieux que T2C s’est offerts en 2011 à Franqueville-Saint-Pierre (Seine-Maritime). Si toutefois le visiteur était passé sans le voir, un diplôme accroché derrière le bureau de Philippe Tamarelle rappelle que l’entreprise de gros œuvre avait déjà été honorée d’un prix Moniteur de la construction en 2010. A l’époque, c’est Jean-Philippe Tamarelle qui était aux manettes. Le fondateur de la société a fait son pot de départ en octobre dernier, après avoir passé le flambeau à son fils avec qui il a travaillé huit ans en binôme.

« Je crois pouvoir dire que j’ai vécu avec mon père une collaboration que très peu de gens doivent vivre », confie Philippe, qui se destinait pourtant à une carrière d’ingénieur automobile. Sa mère, Isabelle, travaille encore au sein de la société en tant que directrice administrative et financière. Son épouse, Linda, apporte aussi sa pierre à cet édifice bien structuré, assis sur un socle sain et une solide trésorerie.

T2C signifie Technique et Concept de la Construction. « C’est le C de Concept qui est le plus important, souligne Philippe Tamarelle. Nous sommes vraiment une entreprise de gros œuvre. On ne s’aventure pas dans ce qu’on ne sait pas faire. En revanche, nous savons construire avec d’autres corps de métier, trouver des solutions en mettant tout le monde autour de la table. » Une connaissance fine du tissu local, dans un rayon de 25 km autour de Rouen, a permis à T2C de porter ces dernières années son chiffre d’affaires à 14 millions d’euros et ses effectifs à 80 salariés.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X