Autres

Surface et coût d’opération

Suite à la publication du reportage sur un bâtiment (« Le Moniteur » n° 5469 du 19 septembre 2008, page 84), pourriez-vous être plus précis sur les chiffres annoncés ? (…)

«Surface » : le cœur de votre journal étant l’architecture, vous trouverez bien à faire la différence entre SU, Shon, Shob, et autres surfaces balayables ou non, surfaces entre lesquelles les écarts sont couramment de 10 à 30 %, voire bien davantage.

« Coût d’opération » : à un coût de « travaux seuls » s’ajoutent les honoraires d’études, de contrôle technique, de SPS, de frais divers, d’imprévus (avant réalisation)… Et pour couronner le tout, la TVA.

C’est alors évident, mais le rappeler aussi : du « coût de travaux seuls HT » au « coût d’opération TTC », il y a couramment une marge de 45 % à 55 %, pour des opérations de complexité variable mais courante (a contrario, cette fourchette peut être accrue par de l’acquisition foncière, du portage financier, des sujétions techniques lourdes, des aménagements d’abords importants…).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X