Conception Terreal. Diabolo

Supports de terre cuite. La pelouse se plaît à y pousser

Mots clés : Architecture - Produits et matériaux - Toiture

La citadelle d’Amiens sert de rampe de lancement à une invention conjointe de l’agence d’architecture Renzo Piano et de l’industriel de la terre cuite Terreal. Sur 1 500 m2 de toiture et 3 500 m2 de place, le revêtement Diabolo laisse pousser le gazon entre ses joints.

La terre cuite réconcilie le végétal et le minéral à la citadelle d’Amiens, futur site de l’université de Picardie à compter du printemps 2016, après une opération qui mobilise environ 80 millions d’euros HT sur 17 ha. Invention conjointe de l’agence d’architecture Renzo Piano et de l’industriel Terreal, Diabolo occupera 3 500 m2 sur la place d’armes, et 1 500 m2 en toiture de l’ancienne caserne. Cosignataires de l’invention au côté de leur employeur, Paul Vincent, associé de Renzo Piano Building Workshop, et Philippe Malé, responsable du pôle produits de l’industriel, ont développé pour ce projet...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 382 du 11/09/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X