Edito

Sujet sensible et qui fâche…

Le meilleur moyen de trouver du boulot, c’est encore d’en créer soi-même. Ce pourrait être le titre du rapport que Catherine Barbaroux vient de remettre à Emmanuel Macron. La spécialiste du « microcrédit accompagné », qui donne les moyens d’entreprendre à ceux qui n’en ont pas, veut « lever les freins à l’entreprenariat individuel » partout où la santé et la sécurité des consommateurs n’imposent pas de contraintes d’accès aux métiers. On connaît aussi le goût du ministre de l’Economie pour faire tomber les corporations.
Sujet sensible, tant le travail est aujourd’hui bousculé par l’auto-entreprenariat, l’ubérisation et les autres nouvelles formes de travail boostées par l’avènement du numérique. Sujet chaud, tant il perturbe les professions réglementées ou préservées par des qualifications obligatoires. Sujet qui fâche, tant les professions savent aussi en jouer pour écarter la concurrence.
Dans un pays qui résiste à la création d’emplois, les Français souffrent davantage du manque de concurrence intérieure que d’une concurrence extérieure mondialisée qui les dépasse. Le mal est désormais bien identifié : les freins au travail et à la création d’entreprises sont de notre fait. Avec notre vision ultra-protectrice du monde, tendance protectionniste, accéder au travail est devenu, en France, un monument de complexité. L’heure de la reprise en sous-œuvre complète de l’édifice est arrivée.
Diagnostic trop rapide ? Possible. Le ratage des mesures touchant les travailleurs détachés l’a montré. L’insuffisance des règles, tout comme l’incapacité des Etats à contrôler leur application, illustrent combien il est facile de déstabiliser tout un pan d’activité au nom d’un grand principe de la construction européenne – la liberté de circulation des travailleurs au sein de l’Union. Le BTP français, qui a pris ce dérapage en pleine face, ne s’en est toujours pas remis !

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X