Territoires

Sud-Ouest Le promoteur Carle veut sa part dans le logement

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel

Spécialisé dans l’immobilier d’entreprises et de bureaux, le promoteur toulousain Carle a choisi le site d’Euratlantique à Bordeaux pour construire ses premiers logements. Avec le soutien de la société foncière Midi 2i, il va y édifier une tour mixte de 55 m de haut. Baptisée In nova, elle doit sortir de terre en 2017. Outre les huit étages réservés aux bureaux (6 600 m2), elle comprend 30 logements répartis sur les sept étages supérieurs (3 200 m2). Conçu par les architectes girondins Bernard Bühler et Frederik Dain de l’agence Hobo Architecture, le projet représente un investissement de 25 millions d’euros. Les travaux devraient débuter au cours du premier trimestre 2016.

Réhabiliter le tertiaire.

Le groupe Carle prépare une autre diversification. Son fondateur, le Bayonnais Guillaume Carle, ingénieur béton de formation, veut spécialiser la société dans la réhabilitation d’immeubles tertiaires et jouer un rôle majeur dans la valorisation des friches urbaines. Il se base sur l’expérience réussie de la restructuration de six bâtiments de 782 m2 chacun en R + 1 construits dans les années 1980 sur le parc Cadera Sud à Mérignac, dans la banlieue bordelaise. Acquis en 2013, labellisés BBC, ils ont tous été vendus à un investisseur. « Nous n’avons conservé que les poteaux, poutres et planchers pour ensuite les isoler par l’extérieur et les habiller d’une vêture en bois. Ils sont, par ailleurs, équipés de climatisation 3 tubes et de ventilation double flux. Les menuiseries et les espaces ont été complètement reconstruits », détaille Guillaume Carle, qui rappelle le soutien de l’Ademe à travers le programme Prebat (1). Au final, l’ensemble baptisé Cadera 2.0 répond aux dernières normes pour un loyer de 140 euros HT/m2 (hors charges et parking), correspondant au prix de la seconde main.

Créée en 2003, à Toulouse (Haute-Garonne), la société de promotion a dans les cartons un peu plus de 45 000 m2 de surface de plancher à développer sur les trois prochaines années entre Bordeaux et Toulouse. Parmi celles-ci figurent trois immeubles de bureaux (12 000 m2 SP au total) dans l’écoquartier de La Cartoucherie à Toulouse (conception : Taillandier Architectes Associés) qui ne devraient pas dépasser un prix situé entre 150 et 160 euros HT/m2.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ

(1) Programme de recherche et d’expérimentation sur l’énergie dans le bâtiment.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X