Réglementation

Subventions pour de la formation et du matériel susceptibles de réduire les TMS

Mots clés : Apprentissages - Hygiène et sécurité du travail - Protection sociale - Réglementation - Risque sanitaire

Santé. L’Assurance maladie lance une grande opération de sensibilisation aux troubles musculo-squelettiques qui passe, entre autres, par une aide à l’achat de matériels.

La branche accidents du travail et maladies professionnelles de l’Assurance maladie lance une opération de sensibilisation aux troubles musculo-squelettiques (TMS). Celle-ci est dotée d’un budget de 10 millions d’euros pour aider les petites entreprises à payer des formations et à se fournir en matériels.

Pourquoi cette mesure ?

Les troubles musculo-squelettiques sont, de loin, la première maladie professionnelle de France puisqu’ils représentent 87 % des maladies professionnelles reconnues, 45 % des cas débouchant sur une incapacité permanente. Pire : ces pathologies sont en forte augmentation.
L’Assurance maladie l’explique par un meilleur diagnostic de ces traumatismes et leur prise en compte, par le développement de nouvelles activités à risques comme les services d’aide à la personne et par l’allongement de la durée du travail qui maintient à des postes pénibles des salariés plus âgés. Le bâtiment et les travaux publics figurent parmi les secteurs les plus concernés, avec l’industrie automobile, la métallurgie, l’industrie agroalimentaire, la grande distribution, etc.
En 2014, la prise en charge des personnes...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5871 du 03/06/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X