Solution technique

Structure La reprise en sous-œuvre des bâtiments

Mots clés : Fondation

Les modifications structurelles d’un bâtiment ou la construction d’ouvrages mitoyens peuvent exiger des interventions de reprise en sous-œuvre, plus ou moins complexes, afin de renforcer les fondations existantes. Une connaissance parfaite du terrain et de son entourage immédiat est nécessaire pour déterminer la ou les solutions techniques les mieux adaptées.

Plusieurs conditions ou situations nécessitent des solutions de reprise en sous-œuvre, autrement dit, de modification ou de remplacement des fondations d’un ouvrage existant. C’est le cas lorsque le bâtiment présente certains désordres ou pathologies pouvant résulter d’une mauvaise conception (non-respect des modes opératoires prévus lors de la conception, distorsions entre les procédures de bétonnage et les hypothèses retenues à la formulation des bétons), ou d’une modification des capacités de portance du sol à la suite de phénomènes extérieurs (problèmes d’infiltration d’eau ou de gonflement-rétraction des terrains dus à la présence d’argile notamment). Mais cela est également vrai à chaque fois que des travaux sont effectués à proximité d’une construction existante, les terrassements, en fonction de leur profondeur, pouvant affaiblir plus ou moins la structure voisine (lire l’encadré p. 34) et la descente de charges créant des efforts diffusés dans le terrain.

Dernier cas de figure, « lorsqu’un bâtiment en bon état change d’affectation ou subit des modifications structurelles importantes », précise Stéphane Monleau, directeur commercial et marketing chez Soletanche Bachy. Par exemple, avec la création d’étages ou de cages d’ascenseur ; la transformation de logements (150 kg/m2) en bureaux (250 kg/m2), ou de bureaux en établissements recevant du public (400 kg/ m2) ; ou une répartition différente des charges (déplacement de cloisons, ouverture de baies ou trémies). Ces travaux se traduisent par une modification des...

Vous lisez un article de la revue CTB n° 346 du 26/11/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X