Annuel atex

Structure à coffrage et isolant intégrés

Mots clés : Béton - Contrat de partenariat - Matériel - Equipement de chantier - Produits et matériaux

Les murs de la nouvelle maison d’arrêt de Corbas ont été réalisés en Armacoffré isolé, une technique de panneaux à coffrage intégré avec des raidisseurs en fibres de verre.

Dans le cadre d’un partenariat public-privé, le ministère de la Justice a confié à Eiffage la construction de la maison d’arrêt de Corbas (Rhône), d’une surface de 33 000 m2 et d’une capacité de 690 places. La construction de ce nouveau ­centre pénitentiaire installé dans une zone industrielle a duré de juin 2007 jusqu’au printemps 2009. Les murs (soit 8 000 m²) ont été réalisés en prémur Armacoffré isolé, une technique de panneaux à coffrage intégré isolé, souple et ­facile de mise en œuvre. Comme l’isolation est protégée à l’intérieur des deux couches du ­béton, le produit convient pour les ­prisons. En effet, pour des raisons de sécurité, les parements intérieurs et extérieurs doivent être résistants aux dégradations.

Les parois intérieure et extérieure sont reliées par des connecteurs en fibres de verre (ce qui supprime les ponts thermiques) disposés suivant une trame de 40 x 40 cm environ. Au départ, ces connecteurs en fibres de verre...

Vous lisez un article de la revue CTB Annuel ATEX n° 5 du 01/10/2009
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X