Territoires

Strasbourg Des logements recréés dans l’ancien siège de CUS Habitat

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel

Démarrés le mois dernier, les travaux de réhabilitation de l’ancien siège de l’office public métropolitain Cus Habitat, dans le Quartier suisse de Strasbourg, doivent aboutir à des premières livraisons au deuxième trimestre 2016. Filiale de Vinci Construction, l’entreprise générale Urban-Dumez est chargée du chantier de 9,7 millions d’euros HT dans le cadre du contrat de promotion immobilière remporté par une autre filiale du groupe, Adim Est. Pour le collecteur Sici-Astria, assisté à la maîtrise d’ouvrage par Hameaucite, la force du projet réside dans le retour aux origines du bâtiment. « Nous recréons de l’habitat social, qui était la vocation première de l’immeuble avant que les bureaux ne se développent, et restituons les façades caractéristiques de l’architecture de logements des années 1930, en cohérence avec le reste de l’îlot », résume Jean-Michel Lehmann, administrateur.

Démolition d’extensions dans la cour.

Dans cette même logique, les extensions réalisées au fil des décennies dans la cour – dont le bâtiment de la « mécanographie » – vont être détruites afin d’aménager un vaste jardin intérieur incluant des terrasses pour les appartements en rez-de-chaussée. Cet espace comprendra aussi deux parkings destinés aux personnes à mobilité réduite (PMR), ainsi qu’un accès fluide aux 37 places de stationnement qui font leur apparition en sous-sol, en complément du réservoir de 76 places de parking dont dispose la Sici à moins de 300 m. Un local à vélos de 182 places est prévu. Concernant l’aménagement des 4 240 m² de surfaces de plancher, les contraintes du plan ont conduit l’équipe de maîtrise d’œuvre, assurée par le cabinet Weber + Keiling et les bureaux d’études HN Ingénierie (structure), ID Ingénierie et Sextant Ingénierie (fluides), à imaginer quatre noyaux de distribution dotés d’ascenseurs pour desservir les 71 logements créés sur sept niveaux, dont les combles. Le système de chauffage par planchers chauffants sera alimenté par une pompe à chaleur eau/eau avec puits de captage et rejet dans la nappe phréatique.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X