Territoires

Strasbourg Béton pixel à la MIA

Mots clés : Béton

Imposé par le cahier des charges de la réhabilitation, le béton est revisité par la nouvelle agence strasbourgeoise d’architectes Brebbia-Klukowski et par l’entreprise Albizzati, sur la façade de la Maison de l’ingénieur et de l’architecte (MIA). Choisi autoplaçant, il déploie sur 45 m de long et jusqu’à 3 m de haut ses voiles gris clair et gris anthracite qui se décomposent et se déforment, à la manière d’un origami. Le revêtement, rendu mat par une peau synthétique, s’incruste de 700 profilés en plexiglas de quelques centimètres carrés.

Profilés translucides. Le béton a été coulé dans des cheminées, afin qu’il s’adapte au calepinage fin des armatures et qu’il se répartisse au mieux parmi ces multiples petits éléments translucides. La nuit, des lignes de LED créent un effet pixel en diffusant leur teinte bleue, écho à la couleur de la charte graphique de la MIA. Inaugurée fin avril après 389 000 euros HT de travaux, la rénovation dégage la surface d’entrée du bâtiment soixantenaire de l’association des anciens élèves de l’Insa (Institut national des sciences appliquées), pour en faire un signal le long du fréquenté boulevard d’Anvers.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X