Logistique

Stockage Le cantilever élargit son champ d’applications Olivier Arnout . Directeur commercial, Docks de Clamart « 25 % de surfaces gagnées »

Mots clés : Bois - Distribution - Produits et matériaux

Grâce à sa polyvalence, le cantilever gagne du terrain dans le rayonnage. A l’optimisation des surfaces et du stockage, il intervient de plus en plus comme un présentoir qui valorise et protège les produits.

Dun mal nécessaire car synonyme de stock, le cantilever devient un vecteur de valeur ajoutée et d’optimisation. « Ce rayonnage permet l’accès à une référence précise de façon rapide et dans de bonnes conditions de sécurité. Grâce à ses bras en porte-à-faux qui laissent libre cours au positionnement des produits de différentes dimensions, il protège les matériaux et confère un haut niveau de sécurité aux clients et aux personnels, dont les conducteurs de chariots élévateurs frontaux ou latéraux qui effectuent des prélèvements », résume Marc Decourteille, directeur de la société Sipag, filiale du groupe Provost. « Ces atouts en termes de flexibilité et de sécurité lui ouvrent un champ d’applications de plus en plus large », confirme Michel Degardin, Pdg de la société RSL. Déjà reconnu dans l’exposition des bois et panneaux, le cantilever confirme ainsi ses capacités à valoriser et à préserver des produits posés jusqu’alors à même le sol. Tel est le cas des carrelages, dalles et tuiles à l’aide de cantilever à pans inclinés avec ou sans toiture, comme l’a développé sur 30 mètres de long Jacobs Matériaux à Faulquemont (57). Devenu présentoir, on le retrouve également dans la mise en situation de fenêtres et portes de grandes dimensions avec cadres et sangles de sécurité autorisant ouvertures et visibilité à 360°. « Si le cantilever a connu peu d’innovations techniques récentes, son utilisation s’est en revanche diversifiée à un plus grand nombre de références, du stockage à la mise en valeur des produits avec facing impeccable et simple à aménager, défend Michel Degardin. Les utilisateurs se l’approprient selon leurs besoins avec des résultats tangibles sur leur chiffre d’affaires. »

Sur toute...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 321 du 01/11/2009
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X