Enjeux Energie

Spie à court de gaz

Mots clés : Gaz

Si l’on met de côté ses activités pétrolières et gazières (- 25 %), Spie a plutôt réussi son année 2016. Le groupe français, l’un des leaders européens indépendants des services multi-techniques dans les domaines de l’énergie et des communications, a vu son chiffre d’affaires hors « oil & gas » progresser de 2,3 %, à 4,8 Mds €, et même de 3,5 % hors effets de change. Cette augmentation est due aux acquisitions : l’activité organique est en effet en baisse de 0,7 %.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X