Régions Lille

SPÉCIAL NUMÉRIQUE – La MEL injecte du numérique dans les réseaux électriques

Dès juillet, des panneaux photovoltaïques alimenteront des bornes de recharge électriques au parking-relais de Saint-Philibert, à Lomme (Nord). En plus de l’électricité, cette expérimentation fournira à la métropole européenne de Lille (MEL) des informations précieuses sur l’auto consommation, le comportement des usagers et surtout les différents modèles économiques envisageables, notamment via les possibilités de modulation. « Nous demanderons à ceux qui rechargent leur véhicule combien de temps ils le laissent, ce qui nous permettra d’ajuster la recharge en fonction des disponibilités en électricité », souligne Erwan Lemarchand, directeur énergie de la MEL. Ces travaux ont coûté 350 000 euros pour 225 m2 de panneaux et 12 prises.

Appel à projets de l’Ademe. Cette expérimentation est menée dans le giron plus large du projet « So MEL so connected » lancé avec de nombreux partenaires dans le cadre d’un appel à projets de l’Ademe. Le dispositif permettra aussi de tester des solutions de type jeux ou applications afin de rendre intéressantes pour les usagers les informations fournies par les compteurs communicants Linky. « Nous allons travailler sur 300 logements en partenariat avec des bailleurs », illustre le directeur.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X