Enjeux Valeur verte

SPÉCIAL NUMÉRIQUE – La blockchain se fait pédagogue

Et l’heureux élu est Hikari. L’immeuble de 12 500 m² érigé en plein cœur de Lyon Confluence (Rhône-Alpes), a été choisi par Bouygues Immobilier pour déployer la blockchain. Cette technologie stocke et transmet des informations, de manière transparente, sécurisée et sans intermédiaire. « Elle permettra aux résidents de suivre la production d’électricité produite localement par des panneaux photovoltaïques, grâce à un relevé émis toutes les dix minutes », explique Olivier Sellès, responsable innovation et smart city du promoteur. Et alors qu’à Brooklyn (New York), la blockchain fait baisser la facture d’électricité des habitants en leur permettant d’échanger des électrons (lire p. 27), à Lyon, elle devrait rendre visible la valeur verte des logements.

Déploiement à l’automne. Les relevés seront enregistrés dans des compteurs connectés, installés en septembre dans les logements. Le rôle de la blockchain consistera à sécuriser l’accès aux informations, en ouvrant les droits au syndic et aux habitants. Elle sera stockée sur des Raspberry Pi (nano-ordinateurs) installés chez une dizaine de résidents volontaires. Bouygues Immobilier, qui a présenté le projet à une association d’habitants et une entreprise logée dans l’immeuble, souhaite déployer la technologie d’ici à l’automne chez les volontaires.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X