Régions Pas-de-Calais

SPÉCIAL MARCHÉS PUBLICS – L’Eurovéloroute n° 5 a sa clause « péniche »

Mots clés : Architecte - Bâtiment d’habitation individuel - Logement social - Transport fluvial

– 5,7 % Baisse sur un an des travaux déclarés par les architectes en 2016 dans l’ex-région Nord-Pas-de-Calais.

843 508 personnes sont locataires de logements sociaux dans les Hauts-de-France.

13 707 logements commencés sur douze mois en Normandie à fin février 2017 (soit – 2,2 % sur un an).

En douceur et en glissant sur l’eau. Les 7 000 m3 de matériaux nécessaires à la réalisation du tronçon de l’Eurovéloroute n° 5 longeant la Lys sur 5,2 km (sur 13,7 km au total entre Aire-sur-la-Lys et Saint-Venant, Pas-de-Calais) ont été livrés par voie d’eau. Les quelque 7 000 m3

de déblais ont été évacués par le même chemin. « Avant de rédiger un cahier des charges imposant le recours au transport des matériaux via la rivière, nous avons vérifié sa faisabilité technique et économique », souligne Emmanuelle Pamart, responsable du service études et travaux neufs du département du Pas-de-Calais.

Quatre fois moins d’émissions de CO2. C’est à la suite d’une demande du vice-président du département en charge des routes et des mobilités douces, Jean-Claude Dissaux, que le service a commencé à plancher sur la question. « L’étude nous a montré que, malgré le faible gabarit de la rivière, il était possible techniquement et juridiquement d’y transporter des matériaux avec des péniches adaptées », note Emmanuelle Pamart. « Le contexte réglementaire est très favorable au recours à une clause de...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5926 du 16/06/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X