Architecture Structure bois

Sous le jardin, la plage

Mots clés : Aménagement paysager - Bois - Chapiteaux, tentes, structures - Toiture - Tourisme

Le parc aquatique du futur Villages Nature de Marne-la-Vallée est couvert d’un chapiteau de bois portant une toiture végétale et des rampes accessibles aux piétons.

Aune trentaine de kilomètres de Paris, Euro Disney et Pierre & Vacances-Center Parcs construisent un complexe touristique d’envergure, Villages Nature. Sur 259 hectares boisés, 1 730 cottages et appartements accueilleront le public à l’été 2017. L’Aqualagon sera l’un de ses équipements phares. Implanté au bord d’un lac, il est constitué d’un vaste lagon à ciel ouvert de 3 000 m² permettant de se baigner toute l’année à 30 °C, attenant à un parc aquatique couvert de 9 000 m² à l’architecture pyramidale emblématique du complexe, œuvre de Jacques Ferrier.

Loin du dôme de verre habituel, l’architecte a choisi d’abriter les bassins intérieurs sous un toit aménagé en jardin suspendu qui s’élève à près de 30 m au-dessus du lac pour offrir une vue à 360°. A l’image d’un papier japonais découpé et levé en son centre, le toit est un paysage qui se déplie. Un cheminement paysager en rampes douces (2 à 10 %) de 380 m de long permettra de rejoindre à pied le sommet de l’édifice, aménagé en belvédère à 22 m de hauteur. Le reste de la toiture sera végétalisé. En se dépliant, l’origami crée des vides qui sont garnis de larges panneaux vitrés pour faire entrer la lumière.

Une spirale de bois visible par les baigneurs. « A la demande du maître d’ouvrage, la structure du chapiteau a été réalisée en bois, décrit Anna Sanna, architecte directeur de projet de l’agence Jacques Ferrier Architecture. A l’intérieur, les baigneurs verront se déployer une spirale de bois portée par un fût central en résille de bois et d’acier et des poteaux fuselés en béton. » Pour Jean-Marc Weill, à la tête du bureau d’études C & E Ingénierie, « le plus grand défi fut la rationalisation géométrique de cette surface plissée. La forme de la toiture est la conséquence de sa fonction de promenade et de la position des poteaux liée à l’aménagement des bassins. Cette situation a conduit à une complexité inédite en ingénierie de structure, encore augmentée par le caractère non isotrope du bois ». Sans compter l’hygrothermie importante qui règne dans ce type de lieu… Afin de vérifier les risques de condensation et de développement fongique dans les 6 000 m² de panneaux en bois lamellé croisé ( cross-laminated timber , CLT) qui supportent la couverture accessible (une innovation pour ce type de programme), le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) a été consulté. Des calculs de transferts couplés chaleur-humidité à travers les matériaux constituant le système de toiture ont permis de vérifier que, pour toutes les configurations d’utilisation du programme, la paroi ne présente pas d’accumulation d’eau liquide et que la teneur en eau ne risque pas de favoriser le développement de moisissure. Le comportement de l’ossature bois (poteaux et poutres) en milieu humide a été étudié pour s’assurer que les déformations de la couverture étaient compatibles avec la rigidité des panneaux vitrés. Côté sécurité incendie, la singularité de l’édifice et des matériaux employés a plaidé pour le recours à l’ingénierie du comportement au feu des structures. Afin de prouver la stabilité au feu de la structure, C & E Ingénierie a étudié avec le spécialiste de l’ingénierie feu Efectis une demi-douzaine de scénarios d’incendies en tenant compte des usages projetés par le maître d’ouvrage.

Maîtrise d’ouvrage : Villages Nature Paris. Maîtrise d’œuvre : Jacques Ferrier Architecture. BET structure & enveloppe : C & E Ingénierie avec Henry Bardsley Conseil et Wolfgang Winter Consultant Bois. Paysagiste : Interscène. BET HQE : Transsolar. BET fluides : Inex.

Economiste : Artelia. Acousticien : Peutz. Eclairagiste : Atelier Audibert.

Entreprises structure-façade : Chantiers Modernes et Arbonis.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Vous êtes intéressé par le thème Règles techniques ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X