Architecture Energie

Sous la glace de l’Aren’Ice, un réseau d’ammoniac

Mots clés : Établissements sportifs couverts - Sport

La nouvelle patinoire francilienne a soigné sa récupération de chaleur et sa gestion technique.

Avec ses formes anguleuses et sa teinte blanc ivoire, l’Aren’Ice ressemble à un glacier ruisselant déposé dans le voisinage des hauts immeubles de Cergy (Val-d’Oise). Le bâtiment de 15 230 m² Shon a été conçu par l’agence d’architecture Chabanne + Partenaires. Livré en novembre 2016, il abrite deux patinoires de 1 800 m² et les bureaux du Centre national de hockey. L’opération, au budget conséquent de 42,7 millions d’euros HT, a fait l’objet d’une délégation de service public à un groupement composé de l’Union nationale des centres sportifs de plein air (UCPA), de CFA (Groupe Financière Duval) et d’Engie Cofely respectivement pour l’exploitation, la promotion et la maintenance.

Equipement compact. De par ce statut, la filiale de l’énergéticien a participé au projet dès la phase de conception. « Nous avons contribué aux choix techniques. La performance énergétique était notre priorité », indique Stéphane Benayad, responsable de l’exploitation du site pour Engie Cofely. Cette démarche s’est notamment appuyée sur un système de production de glace...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5934 du 11/08/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X