Architecture Etanchéité

Soprema vise la sortie du tout pétrole

Mots clés : Carburant - Etanchéité

Le spécialiste de l’étanchéité porte un vaste projet de recherche pour substituer des matériaux biosourcés aux dérivés pétroliers.

« Dans notre industrie, 100 % des matières premières sont dérivées du pétrole », rappelle Pierre-Etienne Bindschedler, président de Soprema, entreprise spécialiste de l’étanchéité. Une homogénéité problématique quand le prix du baril de brut flambe, comme ce fut le cas entre 2008 et 2010 ! D’autant plus qu’à la même période, les conséquences du changement climatique sont devenues prégnantes. Dans ce contexte, trouver des alternatives aux produits qui entrent dans la composition des membranes d’étanchéité est une nécessité.

Pin, lin et algues. Lancé en 2010, le projet Mutatio représente un investissement de 21 millions d’euros et implique Soprema avec huit partenaires (1). Son objectif est, à terme, de remplacer 65 % des matières premières d’origine fossile par des matériaux écosourcés. Pour l’atteindre, les entreprises engagées travaillent selon deux grands axes : l’exploration des potentialités des matériaux issus de la biomasse (dérivés du pin, fibres de lin, lignine, tanin et huiles algales) et le recyclage des...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5915 du 31/03/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X