Régions

Somme La halle de Cayeux-sur-Mer fait école

A Cayeux-sur-Mer, le marché fait des petits à Fort-Mahon et à Mers, où des études sont lancées. Conçue par Ahmet et Florence Gulgonen, la halle de Cayeux-sur-Mer s’ouvre sur l’esplanade voisine, où se trouvent les étals de plein air. Lumineuse et sans pilier porteur, elle peut servir de salle des fêtes.

Eviter le « bâtiment-monument »

« Nous devions assurer la continuité entre le marché couvert et la vente extérieure, organiser un espace polyvalent et développer la ventilation naturelle pour que les gens soient à l’aise. D’où le choix du lanterneau en toiture, à neuf mètres de hauteur », expliquent les architectes. Sous une charpente en forme de poisson, le bâtiment évite la monumentalité en opérant un décrochement à 4,50 mètres de hauteur. Il monte en douceur et reste modeste, à hauteur des maisons alentour. A mi-hauteur, les murs font place aux vitres, rendant transparent l’ovale de 650 mètres carrés.

La brique est dans le ton chaud du bois, l’éclairage bien encastré dans les poutres. Le centre, de plain-pied, est modulable. Les stands alimentaires sont placés autour, surélevés, avec alimentation autonome en eau et en électricité. Les locaux de service sont situés dehors. En queue s’ouvre un lieu de dégustation de produits du terroir.

Les soucis sont venus de la charpente et de la toiture en lamelles sur mesure. Le lanterneau est arrivé en convoi exceptionnel, les bandes de zinc ont été découpées en atelier chez le couvreur Belliard.

Les conseils régional et général, l’Etat et l’Europe ont financé cet ouvrage de 1,6 million d’euros. Le syndicat mixte Baie de Somme Grand Littoral était assistant de la commune, maître d’ouvrage.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X