Territoires

Soissons Les Anglais franchissent l’Aisne pendant la nuit

La passerelle des Anglais, qui relie le cœur historique de Soissons au quartier Saint-Waast, doit son nom à sa reconstruction après les bombardements alliés, financée par le Royaume-Uni. Bien que de belle conception, l’ouvrage en béton armé s’était fortement dégradé avec le temps, d’où la nécessité de le remplacer. La nouvelle passerelle, levée en nocturne, revient à l’esprit du pont d’avant-guerre : un ouvrage plus urbain, plus large et moins cambré, placé dans la continuité des rues auxquelles il est relié. L’équipe de maîtrise d’œuvre, conduite par le cabinet d’architecture Barthélémy-Griño, a proposé un ouvrage sobre et élégant, sans structure apparente sous le tablier. Les calculs ont été réalisés par l’atelier d’ingénierie Tess.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X