Autres Prix national Second œuvre

Siprie valorise la performance thermique des bâtiments

Mots clés : Second oeuvre

Le Prix national du Moniteur catégorie Second œuvre et la passation réussie de l’entreprise paternelle : 2015 est une année faste pour Emilie Dumas, qui a enchaîné une formation en école de commerce, un parcours de dix ans au contrôle de la gestion de grands groupes (Vivendi, Lagardère…), puis deux ans et demi de gestion de l’entreprise familiale avant de succéder à Marc Dumas à la tête de Siprie Bâtiment. Créée en 1987, l’entreprise de peinture et d’isolation par l’extérieur intervient principalement dans les Pyrénées-Orientales et l’Aude sur des chantiers de rénovation publics et privés.
« Nous nous appuyons sur une équipe à la fois jeune et expérimentée et nous avons joué très tôt la carte de l’amélioration des performances environnementales des bâtiments. Siprie Bâtiment a été l’une des premières entreprises qualifiées RGE, en 2011 », confirme Emilie Dumas. Avec un effectif de 35 personnes, Siprie Bâtiment a récemment réhabilité la résidence Les Albères (15 000 m² de façades traitées en quatre mois), à Perpignan, ainsi que plusieurs grandes résidences sur le littoral, à Canet-en-Roussillon. Elle a également traité l’isolation thermique par l’extérieur et le bardage bois du lycée Renouvier, à Prades. Elle va prochainement intervenir en groupement avec Eiffage pour rénover l’isolation de 38 villas à Perpignan. Siprie Bâtiment défend le modèle de la PME qui ne sous-traite pas, n’a pas recours aux travailleurs détachés, pratique une politique sociale forte et féminise ses effectifs en nommant une femme conducteur de travaux.

Siprie Bâtiment :
Perpignan (66)
35 salariés
3,6 M €

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X