Architecture Chantier contraint

Sensations fortes en toute quiétude

Mots clés : Manifestations culturelles - Salles d'audition, de conférences, de réunion, spectacles ou à usages multiples

Un simulateur de chute libre, deux salles de cinéma suspendues : Vill’Up, à Paris, abrite des installations hors norme.

En mai 2006, Apsys et la Scau (Société de conception d’architecture et d’urbanisme) remportaient le concours d’aménagement de la quatrième et dernière travée de la Cité des sciences et de l’industrie à La Villette, à Paris. Le maître d’ouvrage et le cabinet d’architectes n’imaginaient pas alors que leur projet novateur de centre commercial et ludique mettrait dix ans à aboutir. Péripéties administratives, contraintes techniques multiples, difficulté de travailler en site occupé, et même un incendie : les complications furent nombreuses, mais Vill’Up a finalement ouvert ses portes le 30 novembre 2016.

L’objectif était de recomposer un volume sur les cinq niveaux existants (100 m de long sur 60 m de large et 40 m de haut), sans s’accrocher à la toiture ni aux murs extérieurs. Et de créer un atrium de 3 200 m² afin d’accueillir deux salles de cinéma suspendues et un simulateur de chute libre en intérieur. Le tout, sans vibrations ni nuisances sonores. Un véritable défi puisque le système est doté d’une soufflerie projetant de l’air à 257 km/h dans un tube en verre de 33 m de haut. L’entreprise générale et les bureaux d’études engagés dans le projet ont dû reprendre les charges sur les appuis existants, redimensionner les poutraisons, calculer finement les résistances et les portances.

Près de...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5915 du 31/03/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X