Territoires

Seine-Maritime La ZAC Dieppe Sud enfin lancée

Cette fois, c’est la bonne ! Début juillet, le maire de Dieppe Sébastien Jumel (PCF) a présenté ce que devrait devenir, après vingt ans d’atermoiements, le futur site dit « Dieppe Sud ». L’élu était entouré pour l’occasion de l’architecte Patrick Chavannes, choisi pour cette opération en… 2007, des responsables de la société d’économie mixte de l’agglomération dieppoise (Semad), chargée de l’aménagement de cette ZAC de 60 hectares créée en… 1999, et de Peter Wilhelm, patron du groupe immobilier belge éponyme, prêt à investir 120 millions d’euros.

Extension du centre-ville. Sur les 39 ha restant après quelques implantations sporadiques, Dieppe Sud se veut « une extension du centre-ville avec, à terme, 550 logements mixtes sur 44 000 m2, 17 000 m2 de commerces et 12 000 m2 de bureaux, « dans un environnement aménagé, paysagé, végétalisé et préservant la vue vers les bassins », souligne Patrick Chavannes. Avec l’évolution des activités portuaires, une friche industrielle avait fini par s’installer sur cette zone située en entrée de ville. Durant vingt ans, les projets se sont succédé : un premier mené par Cirmad Prospectives (Bouygues Construction), puis une usine d’engrais russe, et même un écoquartier. Reste à dépolluer ce foncier qui, par le passé, a accueilli entre autres d’anciennes huileries. Initié en 2013, ce chantier, confié à Ortec et Envisol, est en cours.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X