Territoires

Seine-et-Marne La RUF confirme sa volonté de grandir encore

Filiale du groupe 3F/Solendi, la Résidence urbaine de France (RUF) a fêté ses 80 ans en 2014. Avec un parc de 6 500 logements, elle se place au 4e rang des bailleurs sociaux seine-et-marnais. En 2008, alors qu’elle intervenait sur toute l’Ile-de-France, la société a décidé de se recentrer sur la Seine-et-Marne et de relancer son activité. Résultat : une croissance de son patrimoine de 40 % en six ans, par acquisition (à hauteur d’un tiers) et construction neuve. Sandrine Espiau, directrice générale, veut poursuivre sur cette lancée. Objectif visé : une production de 350 logements par an pour un investissement de 50 millions d’euros. Après avoir engagé les travaux de près de 300 logements en 2014, dont 80 à Cesson, conçus par MDNH, elle en mettra 330 en chantier cette année. « La maîtrise d’ouvrage directe représente environ 45 % de la construction neuve. Pour ce qui est de la Vefa, nous ciblons les opérations les plus qualitatives possible. Nous sommes assez sollicités par les promoteurs », ajoute Sandrine Espiau. La RUF a aussi engagé un plan de rénovation de son patrimoine sur dix ans. Elle a prévu d’y consacrer 8 millions d’euros en 2015

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X