Territoires

Seine-et-Marne La RUF confirme sa volonté de grandir encore

Filiale du groupe 3F/Solendi, la Résidence urbaine de France (RUF) a fêté ses 80 ans en 2014. Avec un parc de 6 500 logements, elle se place au 4e rang des bailleurs sociaux seine-et-marnais. En 2008, alors qu’elle intervenait sur toute l’Ile-de-France, la société a décidé de se recentrer sur la Seine-et-Marne et de relancer son activité. Résultat : une croissance de son patrimoine de 40 % en six ans, par acquisition (à hauteur d’un tiers) et construction neuve. Sandrine Espiau, directrice générale, veut poursuivre sur cette lancée. Objectif visé : une production de 350 logements par an pour un investissement de 50 millions d’euros. Après avoir engagé les travaux de près de 300 logements en 2014, dont 80 à Cesson, conçus par MDNH, elle en mettra 330 en chantier cette année. « La maîtrise d’ouvrage directe représente environ 45 % de la construction neuve. Pour ce qui est de la Vefa, nous ciblons les opérations les plus qualitatives possible. Nous sommes assez sollicités par les promoteurs », ajoute Sandrine Espiau. La RUF a aussi engagé un plan de rénovation de son patrimoine sur dix ans. Elle a prévu d’y consacrer 8 millions d’euros en 2015

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X