Régions

seine-et-marne Etudes pour quatre infrastructures départementales

>La CCI de Seine-et-Marne lance des études pour deux infrastructures routières – l’élargissement à 2 × 4 voies de la Francilienne et la réalisation de la quatrième rocade de Melun à Meaux – et deux infrastructures ferroviaires : le raccordement des lignes desservant Meaux et Coulommiers à la gare de Marne-la-Vallée/Chessy à hauteur de Coupvray, et le prolongement de l’interconnexion des lignes à grande vitesse Roissy/Val d’Europe jusqu’au centre de Sénart et, au-delà, jusqu’à Brétigny et la ligne à grande vitesse Atlantique.

Ces quatre projets pour un département occupant la moitié de la surface de l’Ile-de-France sont essentiels aux yeux des responsables économiques de Seine-et-Marne pour le développement et l’emploi.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X