Régions

Saône-et-Loire DBTP recycle ses matériaux

Mots clés : Démarche environnementale - Développement durable - Produits et matériaux

L’entreprise Delaporte BTP étend son aire de recyclage des matériaux, installée derrière ses ateliers à Epervans, près de Chalon-sur-Saône : la surface passe progressivement de 2 à 6,5 ha. « On ne peut pas continuer à puiser la matière première sans souci d’économie », expose Guy Delaporte, dirigeant et fondateur (avec Françoise Peri) de l’entreprise de 140 salariés pour 15 millions d’euros de chiffre d’affaires. En un an, l’investissement de plus d’un million d’euros dans une machine de concassage et de tri et dans un laboratoire d’analyse a satisfait 25 % de ses besoins. L’entrepreneur récupère un tiers des matériaux de ses chantiers routiers et de démolition. Il les réemploie avec les mêmes exigences que s’il utilisait des matériaux neufs. Les plus fins enrobent les canalisations. Les coupures moyennes servent pour les tranchées et les plates-formes routières ou de terrassement. Les refus servent de matériaux drainant. « Nous espérons parvenir à recycler 95 % des déblais. Cette activité peu rentable me donne la capacité de répondre à la variante environnement des appels d’offres », précise le patron de l’entreprise qui a fêté ses 30 ans le 5 septembre.

Bilan carbone

Mise en œuvre sur la ZAC de la Thalie à Chalon-sur-Saône, la démarche est appelée à prendre de l’ampleur. Guy Delaporte lance un bilan carbone de son entreprise, avec l’objectif de décrocher la certification ISO 14001. Remarquée par la confédération générale des PME (CGPME) de Saône-et-Loire et EDF Bourgogne, cette stratégie lui a valu de recevoir cet été le premier prix des victoires du développement durable.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X