Régions

Saint-pierre-des-corps Projet ambitieux pour quartier défavorisé

Mots clés : Architecte - Architecture - Droit de l'urbanisme

L’architecte Paul Chemetov et le promoteur Cirmad (Bouygues) viennent d’être retenus par La Foncière Logement pour réaliser un ensemble immobilier de 46 logements (42 appartements et quatre maisons) dans le quartier de la Rabaterie à Saint-Pierre-des-Corps, en périphérie de Tours (Indre-et-Loire). Le permis de construire de ce projet qualifié « d’exemplaire » a été déposé cet été, ce qui permettra de lancer le chantier début 2010, pour une livraison fin 2011.

« Ces quartiers défavorisés ont droit au meilleur, explique Laetitia Caille, chef de projet développement urbain à la Foncière Gestion. Nous avons voulu en faire une opération pilote sur le plan architectural et environnemental. » Le projet s’insérera dans la Rabaterie, quartier classé ZUS (zone urbaine sensible), où 83 logements ont été démolis il y a quelques années. « C’est un quartier qui bénéficie de toutes nos attentions, détaille Barbara Rivière, responsable du service urbanisme de la ville. Nous y avons déjà travaillé avec Michel Steinbach, Grand prix de l’urbanisme en 1989, et les paysagistes d’Ilex. Le choix de Chemetov va encore revaloriser l’image de la Rabaterie. »

Pour ce projet, la Foncière a lancé un concours architecte-promoteur avec 17 groupements candidats. Le projet Chemetov, en association avec Bouygues, a donc été retenu. Le projet lauréat, qui a été retravaillé pour en gommer un peu l’originalité, est considéré comme « novateur mais avec de grandes qualités d’intégration urbaine ».

Le programme locatif, mais non social dans un souci de mixité, prévoit la construction de grands logements (T3 de 80 m2 et T5 de 100 m2) aux normes bâtiment basse consommation (BBC).

Ce programme fera écho à l’opération sociale en Pass foncier voisine Villa Curie (27 maisons de ville et 19 appartements). Les trois acteurs de ce programme (la ville, le CIL d’Indre-et-Loire et le promoteur Artprom) veulent prouver qu’il est possible de réaliser des logements sociaux esthétiques (architecte, Alain Gourdon) de grande qualité et énergétiquement performants (HQE et THPE).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X