Annuel aménagement

Saint-Nazaire Un lien entre centre-ville et base sous-marine

Mots clés : Politique du logement - Rénovation d'ouvrage - Transport maritime - Urbanisme commercial

Le centre commercial Ruban Bleu s’installe comme une couture urbaine entre le centre-ville de Saint-Nazaire et la zone portuaire, face à la base sous-marine. Surmonté par un programme de logements, il devient l’élément phare de l’attractivité et de la revitalisation de ce quartier délaissé depuis la reconstruction de la ville après la guerre.

Baptisé en référence aux records de traversées transatlantiques qui ont jalonné l’histoire du port nazairien, le pôle commercial Ruban Bleu est une pièce maîtresse du projet urbain ville-port engagé depuis la fin des années 90. Ce vaste programme porte sur la reconquête des friches portuaires et de la base sous-marine construite pendant la seconde guerre mondiale. Avec la reconstruction de l’après-guerre, Saint-Nazaire a tourné le dos à son port. Il s’agit aujourd’hui de réimplanter les fonctions urbaines à proximité des bassins. Implantée face à la base sous-marine qui abrite des espaces d’exposition et une salle de concert, l’opération Ruban Bleu, réunissant 21 000 m2 de surfaces commerciales et 7 000 m2 de logements, est le fer de lance de la transformation de ce secteur en un quartier attractif.

Lauréats du concours en 2003, Reichen et Robert ont imaginé un projet qui, au-delà d’un simple équipement commercial, agit comme une couture urbaine et accorde une attention toute particulière à l’espace public. « Le commerce urbain est l’outil de cette nouvelle continuité qui peut s’établir entre le centre-ville, le port et sa base sous-marine et la zone plus balnéaire » explique Bernard Reichen. Inscrit dans un plan rectangulaire, Ruban Bleu est conçu autour de deux axes perpendiculaires, qui structurent la composition générale ancrée dans le damier du tissu existant. « L’axe est-ouest est prédominant puisqu’il organise la relation entre la ville et le port, physiquement et symboliquement. Nous renforçons ce lien en le matérialisant par une ligne de référence rectiligne et horizontale pénétrant dans la ville, explique Bernard Reichen. L’axe nord-sud assure quant à lui la perméabilité transversale. Il s’agissait également de restaurer et d’intégrer dans l’opération le bâtiment de la Maison du Peuple, abritant les syndicats liés aux activités traditionnelles du port, qui est traité comme un objet autonome et identifiable. » Fort d’une zone de chalandise potentielle de 240 000 personnes, le centre commercial fournira une offre globale d’une masse critique suffisante pour redonner son statut au centre-ville à l’échelle de toute l’agglomération », espère Bernard Reichen. En mai 2008, 39 enseignes parmi lesquelles quelques locomotives comme H & M ou Zara y ont donc ouvert leurs portes. »

Dans la logique de mixité souhaitée, 93 logements organisés en plots au-dessus des commerces complètent le programme. Dans le prolongement de l’axe est-ouest, la place de l’Amérique latine offre un lieu de promenade paysagé, agrémenté de terrasses et planté d’essences d’Amérique du Sud. En sous-sol 700 places seront créées pour faciliter l’accès à ce nouvel équipement. Son intégration dans l’environnement urbain passe aussi par une gamme limitée de matériaux qui fait écho aux harmonies de couleurs environnantes : « le blanc pur et mat des bétons et des enduits, l’inox qui accroche la lumière, le verre naturel aux reflets bleutés mis en œuvre de façon lisse avec un minimum de surlignage structurel et la maille métallique inoxydable qui va habiller la Maison du Peuple sans en changer l’architecture », détaille Bernard Reichen. A l’intérieur, signalétique et agencement des boutiques laisseront place à la couleur sans pour autant tomber dans l’excès puisque toujours filtrée par le verre et la maille. « Cette conception répond à un équilibre important dans la fonction commerciale : donner toute sa rigueur et sa pérennité à un objet architectural inséré dans la ville tout en permettant l’appropriation du lieu par les commerçants et les utilisateurs », ajoute-t-il.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage: Ville de Saint-Nazaire ; Apsys et Nexity George V ; SCI Ruban Bleu.

Maîtrise d’œuvre: Reichen et Robert & associés (mandataires) ; Platform Architectures (architectes associés) ; Girec (pilote OPC-Moex); Berim Iba, (BET structure);

Alto Ingénierie (BET électricité) ; Inex (BET fluides).

Programme: construction d’un pôle de commerces,

de 93 logements et d’un parking de 700 places.

Livraison: 2008.

Surface: 28000 m2 Shon dont 21 000 m2 de commerces

et 7000 m2 de logements.

Montant des travaux: 29 millions d’euros HT.

Entreprises: Cardinal (gros œuvre) ; Sermat (vitrines);

SNA (serrurerie); Soprema (étanchéité) ; Maquet (peinture-ravalement); Someca/SPIE (courants fort et faible);

Crystal/Sogica (plomberie-VMC); AAI (sprinklage).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X