Régions Haut-Rhin

Saint-Louis prône la Concorde

Saint-Louis s’apprête à combler une grosse dent creuse et en profite pour affirmer son statut. Pour son maire, Jean-Marie Zoellé, le projet Concorde, qui va réoccuper le site de 1,7 ha des anciens ateliers municipaux, « offre l’occasion d’assumer nos responsabilités économiques et urbanistiques de ville-centre de la nouvelle communauté d’agglomération ». Cette dernière s’est formée au début de l’année dans le territoire des Trois Frontières, limitrophe de l’Allemagne et surtout de Bâle. Le rayonnement international de la ville suisse impose en effet à ses voisins un certain standing de construction et d’aménagement. Concorde s’en veut l’illustration. Il marque la volonté d’augmenter l’attractivité, un objectif qui guide aussi la révision en cours du PLU.

L’opération a démarré fin...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5925 du 09/06/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X