Enjeux Canalisations

Saint-Gobain PAM supprime des postes et robotise

Mots clés : Industriels du BTP

Après deux ans de lourdes pertes d’exploitation, dues entre autres à une baisse des investissements des collectivités en Europe, Saint-Gobain Pont-à-Mousson (PAM) annonce un « plan d’avenir » visant à diminuer ses coûts de structure et à augmenter les gains de productivité. Ce plan prévoit d’abord la suppression de 400 postes de travail sur quatre ans, sur les 2 200 que compte le groupe sur cinq sites de production français, dont quatre en Meurthe-et-Moselle et un en Haute-Marne. Saint-Gobain PAM compte sur des départs naturels et en retraite pour éviter de recourir à un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE). La filiale de Saint-Gobain engage ensuite des investissements pour « digitaliser et robotiser certains processus industriels », sans que le montant soit encore connu.

www.lemoniteur.fr/saint-gobain

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X