Autres Bâtiment

Saint-Gobain croit à une reprise

Le groupe Saint-Gobain a stabilisé son chiffre d’affaires à périmètre constant en 2013 (42 milliards d’euros) malgré un recul, notamment en France (- 3,8 %). Son P-DG, Pierre-André de Chalendar, estime que « le point bas de la construction a été atteint mi-2013 ». Le groupe compte accélérer l’évolution de son portefeuille d’activités par des achats pour renforcer ses technologies (matériaux à haute performance et efficacité énergétique), sa présence dans les pays émergents et consolider ses activités fortes là où il est déjà implanté. Saint-Gobain veut aussi augmenter ses tarifs pour compenser les hausses du prix des matières premières et de l’énergie, et cherche toujours à réduire ses coûts.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X