Territoires Loire-Atlantique

Sadac se lance dans le désamiantage

Mots clés : Bâtiment et santé

Juste avant l’été, pour fêter le lancement de son activité désamiantage, Sadac a invité ses clients à un concert de musique classique dans son atelier de Saint-Nazaire. Une démarche originale à l’image de son P-DG, Yann Le Quellec, un ancien commercial dans les adjuvants pour béton qui a repris la petite entreprise de maçonnerie locale en 2004. Aujourd’hui, Sadac réalise 2 millions d’euros de chiffre d’affaires, et compte 17 salariés et deux apprentis. Un développement dû à son savoir-faire dans le sciage et le carottage, deux spécialités qui la font intervenir sur « des moutons à cinq pattes » dans tout le Grand Ouest, comme le futur centre des congrès de Rennes. Très souvent confronté à la présence d’amiante sur des chantiers de rénovation, Yann Le Quellec y a vu une source de développement possible. « J’ai alors pris le problème à bras-le-corps et envoyé mon premier salarié en formation il y a quatre ans », se souvient-il. Aujourd’hui, après un investissement de 250 000 euros, la moitié des salariés est formée et l’entreprise, certifiée 1552.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X