Territoires

Rouen Une patinoire enfin digne de l’élite du hockey français

Mots clés : Établissements sportifs couverts - Sport

Meilleur club de sport collectif de l’agglomération rouennaise depuis trente ans (13 titres de champion de France, 5 coupes de France, un sacre européen), le Rouen Hockey Elite 76 devrait, à l’été 2017, disposer d’une patinoire digne de son rang. Construit en 1988, l’antre actuel des Dragons – le centre sportif Guy Boissière, posé sur l’île Lacroix – va être agrandi et profondément restructuré.

Cofinancée par le conseil régional de Haute-Normandie, la Métropole Rouen Normandie et la Ville de Rouen, l’opération, sous maîtrise d’ouvrage de cette dernière, devrait s’élever à 6 millions d’euros TTC. Afin de définir au mieux les besoins des usagers (4 clubs, 1 000 licenciés), mais aussi du public et des partenaires, une étude de faisabilité a été confiée au cabinet d’ingénierie parisien CEG, spécialiste des équipements sportifs, assisté de l’économiste de la construction Cerc Albin. Un architecte sera désigné sur concours début 2016. Douze à quatorze mois de chantier sont prévus, avec la possibilité d’une réouverture partielle des lieux avant la fin des travaux.

Tribune sur pieux.

« Les contraintes sont nombreuses, économiques mais également géographiques en raison de la proximité de la Seine », souligne Matthieu Dujardin, chargé d’études-programmiste chez CEG. Outre la refonte complète des vestiaires et sanitaires, des espaces d’accueil seront créés, prenant en compte l’accessibilité des personnes à mobilité réduite. Enfin, une nouvelle tribune sud viendra augmenter la capacité actuelle de 2 750 places. Celle-ci reposera sur des pieux de 20 m, et surplombera l’accès pour les pompiers au rez de‑chaussée.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X