Territoires

Rouen La saga des hangars portuaires se poursuit

Mots clés : Établissements industriels, agricoles, ICPE

Rouen poursuit la réhabilitation de son patrimoine architectural portuaire. Après un premier appel à projets infructueux, un permis de construire pour le hangar 107 a été déposé, à la fin de l’année 2015, par le promoteur rouennais At’Ome (groupe Odyssenior). Le projet semble avoir le soutien de la Métropole Rouen Normandie et du Grand port maritime de Rouen (GPMR), qui devrait attribuer à ses porteurs une autorisation d’occupation temporaire (AOT) du domaine public maritime de 50 ans + 20 ans.

Le hangar 107 est logiquement situé entre le hangar 106, salle de musiques actuelles ouverte fin 2010, et le futur siège de la Métropole (hangar 108), dont le chantier est en cours pour une livraison mi-2017. L’opération est estimée à 10 millions d’euros, pour une surface de plancher dépassant 7 000 m2. Le nouveau hangar 107 comprendra en rez-de-chaussée deux restaurants de 800 m2 et 450 m2, un lieu culturel de 400 m2, dans lequel les fondations de la Matmut et du Crédit agricole seraient déjà engagées, et une crèche de 20 places.
Les trois niveaux supérieurs devraient accueillir des bureaux, dont ceux du futur siège d’AZ Architecture (Rouen), qui assure la maîtrise d’œuvre du programme. Des espaces de coworking sont également prévus.

Livraisons concomitantes.

Du côté des promoteurs, où l’on retrouve Christophe Desmouilliez, vice-président de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) de Normandie, on espère « caler » les travaux sur ceux du hangar 108, soit un début de chantier mi-2016 pour une livraison de l’opération proche de celle de l’hôtel d’agglomération, un an plus tard.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X