Réalisation

Roubaix. Réhabilitation patrimoniale et écologique du parc Barbieux

Mots clés : Chaussée - Démarche environnementale - Innovations - Rénovation d'ouvrage

Pour restaurer un parc centenaire et l’adapter à un usage contemporain, les entreprises ont mis au point un enrobé qui présente l’aspect d’un sable stabilisé. La réutilisation sur place des boues de curage apporte une seconde innovation.

Lancée en décembre 2014, la rénovation du parc Barbieux se déroule en trois phases d’un an jusque fin 2017, afin de permettre aux promeneurs de continuer à profiter du poumon vert de Roubaix. L’architecte paysagiste Barillet-Deschamps, qui a dessiné les Buttes-Chaumont, le parc Monceau et le parc Montsouris à Paris, avait été retenu en 1863 pour créer ici le plus grand parc urbain au nord de la capitale. Ce jardin à l’anglaise, qui offre 34 ha de verdure, de plans d’eau et de cascades, avait été aménagé sur plusieurs décennies, à l’apogée de la cité textile. Maître d’ouvrage, la mairie de Roubaix a demandé une réhabilitation paysagère des allées, des bordures ou encore des statues, dans le respect fidèle de leur aspect d’origine.

Courbures restituées.

L’opération présente...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 382 du 11/09/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X