Territoires Moselle

Rosbruck s’affaisse

L’ancienne commune minière de Rosbruck enchaîne les procédures contre Charbonnages de France. La première, au titre des dégâts constatés sur les bâtiments municipaux, a débouché en décembre dernier sur une estimation de préjudice à 8 millions d’euros. La deuxième, liée à la mise en pente d’une trentaine de maisons, doit faire l’objet de nouvelles expertises cette année. Une troisième, intentée par 16 habitants, porte sur le classement de leur maison en zone rouge : les affaissements ont en effet abaissé les habitations de plus de 10 mètres pour les porter en dessous du niveau de la Rosselle, ce qui les rend inondables et, de facto, invendables.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X