Enjeux

Roger Briand

« Nous [entreprises françaises de la construction métallique] subissons un manque à gagner d’environ 600 M€. En cause : la concurrence déloyale des entreprises du Portugal, de l’Italie, de la Pologne… Elles fabriquent à moindre coût les éléments métalliques alors que l’ingénierie est bien souvent réalisée par nos entreprises françaises. »

Roger Briand, président du Syndicat de la construction métallique de France.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X