Enjeux Ministre de la Cohésion des territoires

Richard Ferrand

Mots clés : Gouvernement

Le conseiller régional de Bretagne et député dans la 6 circonscription du Finistère a été l’un des hommes forts de la campagne d’Emmanuel Macron puisqu’il est, depuis octobre 2016, le secrétaire général du mouvement En marche ! Agé de 54 ans, le désormais ex-socialiste a débuté sa carrière comme journaliste, puis monté une agence de graphisme et un cabinet de conseil en communication. Entre 1991 et 1993, il a été conseiller spécial au cabinet de Kofi Yamgnane, alors secrétaire d’Etat aux affaires sociales et à l’intégration. Pendant cette période, Richard Ferrand s’est implanté dans le Finistère, où, avant d’être élu, il a dirigé les Mutuelles de Bretagne.

– Dossiers chauds : il doit préserver la dynamique enregistrée par le secteur de la construction. Les promoteurs immobiliers ne tarderont pas à lui rappeler aussi la nécessaire reconduction du dispositif d’investissement locatif Pinel et du PTZ, qui doivent prendre fin au 31 décembre 2017. Il faut qu’il tranche sur la demande des professionnels qui souhaitent inverser le régime d’imposition des terrains à bâtir, pour créer un choc de l’offre.

Il doit gérer la promesse d’un projet de loi sur la mobilité et le logement, sachant que Richard Ferrand a appelé le 8 mai à la « stabilité législative » et indiqué qu’ « il n’y a aucune hâte à voter de nouvelles lois sur le logement ».

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X