Territoires Bordeaux

Ricciotti et Domofrance livrent un projet mixte pour étudiants et chercheurs

Dans le cadre de l’opération campus lancée en 2009, le rectorat de Bordeaux et la présidence de l’université avaient lancé un appel d’offres, dont Domofrance, Rudy Ricciotti et Bouygues Bâtiment Centre Sud-Ouest (ex-DV Construction) ont été les lauréats en 2011. Cette première opération mixte est une véritable nouveauté pour Domofrance, premier bailleur social aquitain, mais aussi pour le campus, dont elle inaugure la nouvelle image. La résidence l’Escabelle, qui ouvre ses portes ce mois-ci, propose 150 logements destinés à trois publics distincts, dont le point commun est l’université : étudiants et doctorants-chercheurs, dans des meublés, en location (T1 au T3) ou en colocation (T4 à T6), mais aussi personnels de l’université éligibles au logement social dans des appartements non meublés. Les 111 logements pour les étudiants et les chercheurs ont une cage d’escalier commune, mais des séparations avec un badge d’accès sur les paliers. Les 40 logements pour les doctorants bénéficient d’une salle de détente et d’équipements électroménagers. Les 39 logements non meublés ont eux une entrée et une cage d’escalier spécifiques.

Terrasse suspendue.

Des espaces et des services mutualisés ainsi que les locaux de l’espace santé étudiants sont inclus dans le projet. Autre particularité, une grande terrasse suspendue de 650 m2 accessible à tous. Pour l’architecte et le maître d’ouvrage, « le processus de conception-réalisation a permis d’aboutir à créer un lieu convivial et attractif, où il fait bon vivre au cœur du campus universitaire ». La touche Ricciotti se reconnaît dans la silhouette caractéristique du bâtiment, en dégradé, avec un jeu de façade et de niveaux. Le bâtiment a été réalisé en conception bioclimatique. Un grand cru donc pour le campus, et pour Domofrance, dont le directeur François Cornuz se félicite de cette « opération phare, qui détonne par sa blancheur, son style épuré, dans une parcelle particulièrement contrainte ». « Ce projet est l’expression d’une demande brillante du maître d’ouvrage qui jette les bases d’un programme inspiré, en direction de trois publics différents dont les étudiants. Il a permis d’ouvrir la réflexion sur ce que doit être le logement étudiant, pas seulement une chambre, mais un lieu où il est possible de vivre en couple avec des enfants. Il me paraissait essentiel d’éviter le banal, l’ordinaire, la pacotille. Sa construction est complexe avec des percements multiples et différents qui n’offrent jamais la même vue de l’intérieur. L’immeuble mixte du campus propose un récit du travail et aussi une image valorisante, sans appauvrissement architectural. Il n’aura pas à s’excuser d’héberger des étudiants et assumera son rôle résidentiel », précise l’architecte.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Maîtrise d’ouvrage : Domofrance. Conception-réalisation : Bouy-gues Bâtiment Centre Sud-Ouest et Rudy Ricciotti. SU : 8 231 m². Coût : 20,4 millions d’euros.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X