Territoires

Rhône Le quartier des Pérouses à Brignais se renouvelle

Bailleur et aménageur, l’Opac du Rhône conduit actuellement une opération de renouvellement urbain sur le quartier des Pérouses à Brignais. Sur les 368 logements répartis sur 17 allées, 176 seront démolis, 192 seront réhabilités et 350 construits, dont plus de 60 % en accession privée. Les objectifs de cette opération sont multiples : ouvrir le quartier sur le reste de la ville, dédensifier l’offre locative sociale, apporter une mixité sociale en proposant une diversité de logements et améliorer les espaces et les équipements publics. Préalablement aux démolitions par grignotage, les travaux de désamiantage de huit bâtiments viennent de débuter. Il faudra environ dix-huit mois pour achever l’ensemble des démolitions.

De nouveaux équipements publics à l’étude.

La reconstitution de l’offre de logement ne fera pas uniquement aux Pérouses ; l’Opac du Rhône a déjà livré trois résidences totalisant 55 logements dans d’autres quartiers de la commune. D’ici à 2018, 139 logements seront construits ailleurs.

Le quartier des Pérouses accueillera 105 nouveaux logements dans des gammes diversifiées. L’Opac du Rhône vient ainsi d’engager le chantier d’une résidence de 44 logements et de la plate-forme Emploi et cohésion sociale. Le bailleur a également lancé des travaux de réhabilitation du parc existant : sols, réfection des salles de bains et cuisines, mise en sécurité incendie… sans oublier les parties communes et la mise en accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. Les travaux de réhabilitation s’achèveront en 2018.
Des aménagements extérieurs (aires de jeux, plantations, réfection des éclairages etc.) seront également réalisés. Des cheminements piétons seront créés ainsi que 800 places de parking. Une étude est conduite par la communauté de communes de la vallée du Garon et la Ville de Brignais pour définir les nouveaux équipements dont le quartier pourrait bénéficier. Un projet qui nécessitera un investissement public et privé à hauteur de 80 millions d’euros.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X