Régions Métropole de Lyon

Rhône et Saône aménagent leurs rives

La métropole de Lyon et Voies navigables de France (VNF) poursuivent leur partenariat autour du Rhône et de la Saône via la signature, pour cinq ans, d’une nouvelle charte dotée d’une enveloppe globale de 5,1 M€ (VNF engage 4,2 M€, la métropole 0,9 M€). Adopté en conseil métropolitain fin 2016, ce programme a plusieurs objectifs, à commencer par la restauration de la façade fluviale. Les partenaires consacreront, à parts égales, 1,8 M€ à la rénovation des murs de quais et des perrés, à l’aménagement de quais mêlant espaces publics et logistique urbaine, et à des opérations en lien avec le projet Rives de Saône.

Pour développer le tourisme fluvial, VNF réalise un appontement au droit du musée des Confluences pour un montant de 1,2 M€, qui sera inauguré cet été. De son côté, la métropole se chargera d’un deuxième appontement, quai Leclerc. Des aménagements destinés à favoriser le transport fluvial de marchandises seront également programmés dans le cadre de ce partenariat, pour un montant de 1,1 M€.

Restauration écologique. Un volet environnemental, portant notamment sur la gestion des cours d’eau et des berges et sur la production d’énergie renouvelable par hydrolienne, figure aussi dans le texte. La charte va permettre la poursuite des projets structurants de la métropole en lien avec les deux fleuves, comme Rives de Saône, Lyon Confluence et le quartier des Docks, et la coordination des projets sur le Rhône à Miribel-Jonage. Sur cette partie du fleuve en amont de Lyon, la métropole et VNF s’engagent à poursuivre la restauration écologique des berges et de la ripisylve (forêt et végétaux présents sur les rives), et à valoriser les canaux de Miribel et de Jonage.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X