Régions

Rhône-Alpes Les lycées devront produire 20 % de leur énergie d’ici à 2020

Mots clés : Démarche environnementale - Développement durable - Education - Energie renouvelable - Marché de lénergie

Cent opérations dans les lycées sont à l’étude (programmation, appel d’offres) et 118 autres en travaux. Avec une part de 570 millions d’euros (dont 272 millions pour l’investissement), la région Rhône-Alpes consacre 24 % de son budget 2009 aux seuls lycées. Propriétaire de 4,3 millions de mètres carrés, le maître d’ouvrage travaille à la construction, à la réhabilitation et à l’entretien de quelque 273 établissements.

Référentiel technique

Cette année, 149 lycées seront concernés par une intervention immobilière significative avec des livraisons spectaculaires : lycée Saint-Exupéry de Bellegarde-sur-Valserine (53 millions d’euros), lycée Vaucanson de Grenoble (53,5 millions), lycée Ferdinand-Buisson à Voiron (47,5 millions), lycée Luis-Armand de Villefranche-sur-Saône (37,9 millions), lycée Monge de Chambéry (43,8 millions) et lycée René-Dayve à Passy (40,6 millions).

Depuis un an et demi, la région porte l’accent sur la maîtrise de l’énergie dans les établissements (33 millions par an) par le biais d’un plan Energie. Le diagnostic énergétique lancé en 2006 sera achevé en 2010 afin de permettre la mise en œuvre d’actions personnalisées dans chaque établissement et d’assurer « un suivi efficace » des performances énergétiques.

Un référentiel technique s’applique aux différentes rénova-tions et constructions d’établissements. Objectif : réaliser ces opérations selon les principes du développement durable avec la fixation de performances allant au-delà des exigences réglementaires.

Quatre opérations sont lancées au niveau le plus élevé de la performance énergétique : construction du second site du lycée Fernay-Voltaire de Saint-Genis-Pouilly (Ain), reconstructions du lycée Brossolette de Villeurbanne et des internats de deux lycées à Lyon et Saint-Genis-Laval.

20 000 mètres carrés de panneaux photovoltaïques

Enfin, la région Rhône-Alpes déploie les énergies renouvelables (solaire, biomasse, géothermie, etc.) afin qu’elles représentent d’ici à l’année 2020 20 % des besoins énergétiques des lycées contre. 2 % aujourd’hui ! Quelque 20 000 mètres carrés de panneaux photovoltaïques devront être installés dans les dix-huit prochains mois.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X