Régions LANGUEDOC-ROUSSILLON

RFF va investir 211 millions d’euros

Ces investissements 2014 seront répartis entre maintenance et entretien courants (80 millions d’euros), travaux de renouvellement (34 millions) et opérations de développement cofinancées (97 millions). Le contournement ferroviaire de Nîmes et Montpellier (CNM), dont RFF réalise les jonctions, mobilisera à lui seul près de 60 millions d’euros.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X