Actu

Rexel, de l’électricité au pilotage

Mots clés : Electricité

Le numéro deux du marché français de la distribution électrique avait vu venir le vent de la convergence des métiers du bâtiment. En faisant entrer des références de l’hydraulique thermique dans son catalogue il y a cinq ans, Rexel a fait un choix risqué mais pertinent.

A rrivé en 2003 à la tête de Rexel France – et devenu depuis directeur Europe du Sud, centrale et de l’Est -, Patrick Berard a engagé son entreprise dans un certain nombre de changements. Le plus visible – et le plus connu – reste le développement d’une offre dite multi-énergie. D’un catalogue de matériel strictement électrique, le groupe est passé à un éventail de références plus large, y intégrant des solutions de chauffage à boucle d’eau chaude à partir de 2010. « Il a fallu une bonne année pour convaincre les acteurs du chauffage-ventilation-climatisation de la pertinence d’un tel rapprochement, et du potentiel de marché que représentait le “ thermique ” pour les électriciens, raconte le dirigeant. De Dietrich est le premier à avoir accepté de livrer l’une de nos agences, alors qu’il avait des positions bien établies au sein des grands négociants du sanitaire-chauffage. » Atlantic, Acova, Daikin, Toshiba et une vingtaine d’autres suivront.

Convergence des métiers

Si la notoriété de De Dietrich a fortement contribué à ce mimétisme, Patrick Berard assure que le rachat de Brossette par Cedeo en mars 2014 a aussi joué en sa faveur : « Ce rapprochement a mis certains fournisseurs en garde contre un phénomène de concentration trop prononcé. À leurs yeux, nous sommes devenus un marché complémentaire intéressant. » La morosité du bâtiment, avec le besoin urgent pour ces acteurs de trouver des relais de...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 405 du 17/04/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X