Edito

Révolution culturelle

Quel changement ! Avec la réforme des marchés publics, « l’acte d’achat est bien un acte économique avant d’être un acte juridique », martèle depuis l’an dernier Jean Maïa, le directeur des affaires juridiques de Bercy. Si même le gardien du temple le dit… De fait, cette réforme consacre le principe du dialogue entre la puissance publique et les opérateurs privés, en amont du marché, lors de sa passation, puis de son exécution. Sur le papier, les PME sont choyées – l’allotissement des marchés devient par exemple la règle -, et les entreprises de toutes tailles applaudissent la volonté de simplifier les formalités de candidature. De quoi...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5926 du 16/06/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X